Chauffage électrique, gaz et bois

Chauffage électrique, gaz et bois

Que ce soit dans le cadre d’une construction à neuf ou d’une rénovation, le choix du chauffage est primordial. Qu’on choisisse un modèle électrique, au bois ou au gaz, chaque solution présente des caractéristiques bien spécifiques qu’il convient de connaitre. Chauffage électrique, gaz et bois, que choisir? Avant de donner notre verdict, revoyons les avantages et les inconvénients de chaque solution.

Radiateurs

radiateursLe chauffage électrique est un dispositif permettant d’améliorer le confort thermique intérieur. Parmi les appareils les plus répandus, l’on citera en premier lieu le radiateur électrique, un chauffage d’appoint qui fonctionne grâce à un dispositif conducteur de chaleur.

Les systèmes de chauffage électrique

Les systèmes les plus utilisés pour ce type d’appareil de chauffage sont :

  • Le radiateur par convection ;
  • Le système par inertie ;
  • Le radiateur par rayonnement ;
  • Le système d’appoint.

Le radiateur électrique par convection repose sur un fonctionnement assez simple : l’appareil aspire d’abord de l’air frais par le bas pour ensuite la chauffer avant de la ressortir par le haut et de la répartir dans la pièce via une turbine. Comme la chaleur est dirigée vers le haut, il n’est pas rare que sa dispersion dans toute la pièce prenne du temps. Le radiateur qui fonctionne par le système d’inertie se révèle nettement plus performant. L’appareil aspire l’air dans un premier temps, il la chauffe ensuite puis la stocke avant de la diffuser dans la pièce à chauffer. À noter que ce type de radiateur continue de diffuser de la chaleur même s’il est éteint.

Le système utilisé par le radiateur par rayonnement le rend idéal pour chauffer les personnes à proximité. Grâce à une plaque électrique, la chaleur est d’abord produite avant d’être répartie via une lumière infrarouge de sorte qu’il puisse réchauffer équitablement la pièce. Le radiateur d’appoint est quant à lui, recommandé en complément d’un système de chauffage central ou pour une utilisation ponctuelle.

Les différents types de radiateur électrique

Pour continuer, il faut savoir que le radiateur électrique est conçu dans divers modèles. Le panneau rayonnant assure une bonne montée en température avec une consommation d’énergie plus ou moins intéressante, le tout pour un bon niveau de confort thermique.

radiateur électriqueLe radiateur à éléments assure une bonne rétention de chaleur tandis que le modèle en aluminium fonctionne par système d’inertie, ce qui lui assure de belles performances. Cependant, comme il est en aluminium, les risques de corrosion sont de toute évidence à craindre.

En ce qui concerne le radiateur à chaleur douce, il combine les avantages du panneau rayonnant et du chauffage à inertie, ce qui assure une répartition uniforme de la chaleur. Peu énergivore et assurant un bon confort thermique, il illustre bien ce que l’on appelle un chauffage efficace.

Les avantages

  • Un prix d’achat abordable;
  • Une installation facile;
  • Pas de variation de l’apport d’électricité;
  • Disponible dans divers modèles.

Les inconvénients

  • Consommation d’énergie élevée;
  • Diffusion de chaleur peu optimale (radiateur à convection);
  • Appareil de chauffage peu écologique.

Poêles

poelesQuand on parle d’appareils et de systèmes de chauffage, le poêle reste un incontournable. Qu’il soit utilisé en tant que chauffage principal ou comme chauffage d’appoint,  le poêle assure de toute évidence un bon niveau de confort thermique. Reste à bien choisir le combustible à utiliser, car de cela dépendra la performance de l’appareil. Il convient de rappeler que l’achat de poêles à bois donne droit à diverses aides écologiques (prime énergie). Ce qui permet de couvrir jusqu’à 70 % le coût d’installation.

Les différents types de poêles

Il existe plusieurs types de poêles : le poêle à bois, au fioul, à pétrole mais aussi les modèles électriques.

Le poêle à bois

poele à boisDans la catégorie des poêles à bois, le poêle à granulés est un must. Ce type de chauffage offre une bonne autonomie pour une faible consommation d’énergie. Écologiques, les granulés proviennent notamment de déchets de scierie. Il faut toutefois les stocker dans un endroit où ils seront protégés des intempéries.

Le poêle à bûches doit quant à lui, être alimenté régulièrement pour qu’il puisse chauffer la maison. Comme il continue de fonctionner même en cas de coupure de courant et vu qu’il ne tombe jamais en panne, on peut l’utiliser comme système de chauffage principal ou en complément d’un modèle moins performant.

Les poêles à plaquettes sont  alimentés avec du bois déchiqueté issu de l’industrie forestière et assurent de belles performances de chauffe. Les poêles mixtes combinent pour leur part les avantages du poêle à bûches avec ceux du poêle à granulés.

Les avantages du poêle à bois

  • Combustible le moins cher du marché ;
  • Pas d’émissions de gaz à effet de serre ;
  • Diffuse de la chaleur par rayonnement ;
  • Utilisation facile et entretien simplifié.

Les inconvénients du poêle à bois

  • Température de chauffe peu homogène ;
  • Besoin d’un espace de stockage du combustible ;
  • Feu à surveiller régulièrement.

Le poêle à pétrole et au fioul

poele à pétroleLe poêle à pétrole assure une rapide montée en température et est recommandé comme appareil de chauffage d’appoint. Il est cependant très polluant et se révèle énergivore, ce qui ne le rend pas toujours adapté au chauffage d’une habitation. Au pire, ce type d’appareil peut chauffer un garage ou un atelier, et ce, de manière ponctuelle.

Les nouveaux modèles de poêle au fioul consomment peu d’énergie et ne sont plus aussi polluants que les anciens. Robustes et désormais plus faciles à nettoyer, on les recommande comme système de chauffage d’appoint.

Les avantages du poêle au fioul et au pétrole

  • Une montée de chauffe rapide ;
  • Adapté aux grands espaces ;
  • Esthétique retravaillée ;
  • Sécurisée grâce à la norme NF-EN-1.

Les inconvénients du poêle au fioul et au pétrole

  • Appareils de chauffage polluants (émission de monoxyde de carbone) ;
  • Nécessité d’une zone de stockage spécifique.

Le poêle électrique

Enfin, le poêle électrique se révèle pratique, mais n’en est pas plus efficace. En effet, ses performances se rapprochent de celles d’un radiateur électrique.

Les avantages des poêles électriques

  • Simplicité d’utilisation ;
  • Encombrement moindre ;
  • Feu de bois agréable.

Les inconvénients des poêles électriques

  • Adapté aux petites surfaces (allant de 10 à 25 m²) ;
  • Appareil de chauffage peu performant.

Cheminées et inserts

cheminées et insertsL’insert de cheminée est une solution à la fois pratique, écologique et économique qui permet d’optimiser l’efficacité d’une cheminée. Facile à installer et à entretenir, l’insert améliore le rendement de la cheminée et assure de belles performances de chauffe. Après rajout des combustibles, l’autonomie va de 10 à 12 h et peu même aller jusqu’à 24 h en mode feu continu. À noter que pour que ses performances soient optimales, il faut que les dimensions de l’insert soient adaptées à la taille de la cheminée.

Pour ce qui est de son rendement, il va de 40 à 80 % pour les inserts les plus performants. Plus le rendement est élevé (70 à 80 %), plus l’insert est économique. En effet, l’énergie consommée lors de la combustion est restituée. Le rendement des inserts dépend aussi du choix de combustible. Le bois reste incontournable, car c’est le moins cher du marché, il se consume rapidement et assure une bonne qualité de chauffe à l’intérieur de la maison. Les granulés représentent quant à eux, l’alternative écologique, car ils polluent moins tout en assurant de belles performances.

Les avantages de l’insert de cheminée

  • Un rendement de la cheminée multipliée par 5 ;
  • Un nettoyage facile par rapport au foyer ouvert ;
  • Limite les risques d’incendie ;
  • Réduis les risques d’intoxication au monoxyde de carbone ;
  • Donne accès au crédit d’impôt.

Les inconvénients de l’insert de cheminée

  • Une puissance de chauffe moins élevée par rapport à une cheminée à foyer ouvert ;
  • Frais d’entretien assez élevés.

Cuisinières

La cuisinière de chauffage est multifonction puisqu’elle assure à la fois l’alimentation des radiateurs et de l’eau chaude pour les sanitaires. Son rendement est de 60 à 80%, ce qui est assez élevé. Ce type d’appareils de chauffage existe en deux modèles : les cuisinières à fioul et les cuisinières au bois. Ils ont chacun leurs avantages et leurs spécificités qu’il est important de connaitre avant de se lancer à l’achat.

La cuisinière au fioul

cuisinièreLa cuisinière au fioul combine une plaque de cuisson et un appareil de chauffage. Grâce à la combustion du fioul, une chaleur constante et agréable est ainsi diffuse dans la maison. Son installation se révèle toutefois assez complexe puisqu’il faut relier l’appareil à un conduit d’évacuation des fumées. Recommandée aux grands espaces, la cuisinière au fioul assure un bon rendement énergétique et des performances calorifiques optimales.

Les avantages de la cuisinière au fioul

  • Adapté aux grands espaces ;
  • Bon rendement énergétique ;

Les inconvénients de la cuisinière au fioul

  • Peu écologique ;
  • Installation assez complexe.

La cuisinière à bois

La cuisinière à bois combine également plaque de cuisson et appareil de chauffage. Alternative écologique à la cuisinière au fioul, la cuisinière au bois permet notamment de profiter d’un bon confort thermique sans que l’on doive compter avec une dépense énergétique élevée. Utilisée comme chauffage principal ou chauffage d’appoint, la cuisinière à bois fonctionne via un système de rayonnement et de convection. Il suffit de la raccorder aux radiateurs ou à un plancher chauffant pour que la cuisinière diffuse de la chaleur dans toutes les pièces de la maison. Son rendement est de 80 % et lorsqu’elle est combinée à un appareil de chauffage solaire, il peut atteindre les 84 %. À noter que l’achat d’une cuisinière à bois donne droit aux aides écologiques (prime énergie).

Les avantages de la cuisinière à bois

  • Émissions de C02 modérées ;
  • Cuisiner sans utiliser de combustibles supplémentaires ;
  • Appareil performant ;
  • Rendement énergétique supérieur à 80 % ;
  • Chauffage doux et continu.

Les inconvénients de la cuisinière à bois

  • Un entretien complexe ;
  • Peu pratique en été.

Traitement de l’air

Le traitement de l’air est indispensable au confort intérieur et au bien-être des occupants de la maison. En choisissant ainsi d’installer un appareil de traitement de l’air, on s’assure ainsi de respirer un air sain, dépourvu de poussières, de particules, d’humidité et autres bactéries et champignons. Bref, la maison redevient salubre et on vient à bout des éléments qui peuvent nuire à la santé et au confort de ses occupants. À noter qu’il existe différents appareils de traitement de l’air qui aident à assainir l’air intérieur.

Les appareils de traitement ponctuels

ioniseursLes appareils de traitement ponctuels sont dédiés à l’assainissement d’une pièce ou d’un espace restreint. Ils viennent à bout d’une pollution spécifique. Ils sont d’ailleurs recommandés pour l’élimination de la poussière et des particules dans une chambre d’un enfant qui souffre par exemple de problèmes d’encombrement des voies respiratoires. Ce genre d’appareil permet notamment de libérer l’air de ses polluants tout en éliminant les allergènes et en détruisant les microbes et les virus.

Les ioniseurs

L’ioniseur d’air libère une grande quantité d’ions négatifs qui vont attirer les particules de pollution chargées d’ions positifs. Cela va former un amalgame lourd qui va par la suite être attiré par l’appareil. L’air sera ainsi assaini, mais pour que l’appareil soit au maximum de sa puissance, il faut éviter de le mettre trop près d’un mur ou de meubles.

Les humidificateurs d’air

Cet appareil permet d’humidifier un air ambiant trop sec et de la ramener à un taux supérieur à 30 %. Dans la plupart des cas, ce sont les logements qui utilisent un système de chauffage électrique qui nécessitent l’utilisation d’humidificateur d’air. Pour éviter de se retrouver avec une performance restreinte, il vaut mieux opter pour les modèles haut de gamme.

Les déshumidificateurs

déshumidificateurLes déshumidificateurs d’air apportent de la fraicheur et éliminent l’humidité d’une pièce. Il existe différents types d’humidificateurs à ne citer que les déshumidificateurs chimiques, les absorbeurs d’humidité, les absorbeurs électriques, etc. Fonctionnant au moyen d’une cartouche abritant en son intérieur un composé chimique, l’appareil va alors récupérer l’eau présente dans l’air pour la transformer via un procédé de condensation. Il suffit ensuite de vider le réservoir d’eau. À noter que pour assurer une bonne performance de l’appareil, il faut veiller à changer régulièrement la cartouche.

Les climatiseurs

Le climatiseur permet de gérer et d’adapter la température ambiante en fonction de la saison et de ses envies. Il est ainsi possible d’activer le mode chauffage en hiver ou d’activer le mode fraicheur en été. À noter que la plupart des climatiseurs intègrent une fonction déshumidificateur et des filtres anti-poussières.

Les avantages des appareils de traitement de l’air ponctuels 

  • Ils assurent tous un air sain;
  • Adaptés aux personnes souffrant d’allergies;
  • Bon niveau de rendement.

Les inconvénients des appareils de traitement de l’air ponctuels 

  • Le climatiseur fait beaucoup de bruits ;
  • La plupart de ces appareils sont énergivores ;
  • Certains modèles d’humidificateurs d’air ne sont pas adaptés aux enfants en bas âge ;
  • L’entretien de la plupart des appareils est rigoureux.

Il existe d’autres appareils dédiés au traitement de l’air comme les purificateurs d’air qui filtrent l’air afin d’en éliminer les particules fines. Le décontaminateur s’attaque quant à lui aux bactéries, aux moisissures et aux champignons par flux de rayons ultraviolets. Enfin, la ventilation mécanique contrôlée double flux élimine la poussière, les pollens et autres allergènes pour restituer ensuite un air pur.

Comment choisir son système de chauffage ?

Chauffage électrique, gaz, bois : le choix doit tenir compte d’une part des besoins de la famille et de la surface du logement à chauffer. Il faudra d’autre part penser à opter pour un système de chauffage qui soit facile à installer, qui ne consomme pas trop et qui a un coût d’entretien peu élevé.

Chauffage au gaz et chauffage au bois

Déjà, il faut savoir que le chauffage au gaz et le chauffage au bois nécessitent la pose d’une chaudière. Le coût des travaux que cela induit peut être assez conséquent. L’installation d’un chauffage électrique est quant à elle, relativement simple puisqu’il suffit de brancher l’appareil de chauffage à une prise. Pour ce qui est de la performance, un chauffage au gaz ou au bois permet de chauffer la maison de manière homogène. Il permet en outre de maintenir un bon niveau de chaleur en intérieur pendant toute une journée. La durée de chauffage d’un appareil électrique reste quant à elle variable et assez limitée.

Du côté esthétique, les appareils de chauffage électriques se fondent facilement dans le décor. Il s’avère cependant difficile d’y intégrer une chaudière puisque la plupart des modèles sont encombrants. Il faudra aussi disposer d’un espace de stockage, surtout si l’on prévoit d’opter pour le chauffage au bois.

Chauffage électrique

Les appareils de chauffage électrique sont bien souvent munis de différentes options qui les rendent plus faciles à utiliser par rapport aux autres systèmes de chauffage. Pour ce qui est de la consommation d’énergie, le chauffage électrique est le plus énergivore tandis que le chauffage au bois est le plus économique. Si le gaz et l’électricité restent les plus pratiques, il reste que de plus en plus de personnes préfèrent désormais se tourner vers des solutions plus écologiques comme le bois.

Pour conclure, il est intéressant d’opter pour un système de chauffage performant et qui puisse générer des économies non négligeables sur le long terme. Dès lors que l’on installe chez soi un système de chauffage, il faudra en plus penser à installer un système de traitement de l’air.